Ce week-end, en voyant Mini agir avec sa petite copine (oui, déjà amoureux…), je me suis demandée pourquoi les relations humaines ne restaient pas simples comme cela,  tout la vie.

A leur âge, ils ont la capacité de passer du rire aux larmes, du bisou au « pousse toi de là » en trois secondes et demi.

IMG_5692

Le flag...

 

Ils peuvent se planquer derrière un meuble pour se chuchoter des choses incompréhensibles (pour nous), et se crier dessus devant nous juste après.

Nous adultes, nous avons un sens de la politesse et de la retenue qui nous compliquent parfois la vie. Ce ne serait pas plus simple de se faire des bisous quand tout va bien (genre un dossier terminé, une table rangée, une serrure réparée…) et de se pousser innocemment (toujours avec la force d’un enfant de 2 ans) quand on a un réel problème (pourquoi t’as pas rangé tes chaussettes, fini ton dessert, signe moi ces papiers !)

Les choses paraissent si simples pour eux, si fractionnées…

Ils arrivent à oublier à la vitesse de l’éclair, ne sont pas rancuniers, n’en veulent pas à l’autre plus de 30 secondes pour un jouet volé ou un croche-pied volontaire.

Repartir à zéro à chaque instant, c’est une des choses enfantines que j’aurais aimées conserver.

 

Et toi, tu aurais voulu garder quoi de tes 2 ans ?