"Nana,

Maman préfère que ce soit moi qui t’écrive… 

Quand je suis venu chez toi la première fois en août 2013, avec papa et maman, il y avait du bruit, il y avait les filles, il y avait Pépite et Fauvette, et puis il y avait toi, « Nana », ma future nounou.

Je n’ai pas compris de suite que j’allais rester avec toi dans les temps à venir, j’étais trop petit.

On a fait ça en douceur, quelques heures par ci, par là, un repas, un dodo, une après midi, une matinée, et le tour était joué. Je t’ai tout de suite aimée je crois ! Papa et Maman t’ont bien choisie, ils ont senti qu’avec toi je serai bien, je serai heureux et je passerai de bonnes journées pendant qu’ils travailleraient.

J’avais 4 mois et demi la première fois que j’ai passé une journée entière avec toi et mes (futures) copines, L. et A.. J’ai appris à découvrir les bruits, les odeurs, les activités des filles, avec qui je partagerais plus tard de longs moments de jeux et de rigolades !

J’ai pleuré, à cause de mes dents notamment (même si un certain pédiatre disait le contraire…) et tu m’as réconforté, tu m’as rassuré, tu as su y faire avec moi comme avec tous les autres bébés que tu as gardés. Parce que tu as ça en toi, que tu aimes les enfants, et que les enfants le sentent et te le rendent.

J’ai fait mes premiers dodos en bas, avec toi pas loin… puis je suis monté rejoindre les filles.

J’ai mangé mes premières cuillères assis dans le transat… puis j’ai migré dans la chaise haute, comme les grandes.

J’ai pleuré quand P. avait peur de m’approcher… puis j’ai joué à cache-cache avec lui et on s’est fait des sourires.

J’ai fait des petites siestes, j’ai fait des longues siestes, on a passé des longs moments assis tous les deux sur le canapé en attendant que les filles se réveillent.

J’ai mangé des quignons de pain pendant nos sorties en poussette.

J’étais allongé dans le transat, puis j’ai été assis sur une grande couverture avec mes jouets, ensuite j’ai marché à 4 pattes (pour la première fois chez toi), et enfin j’ai marché… En quelques mois tu m’auras vu grandir à la vitesse de l’éclair. 

On a fait des bulles.

On a joué avec les cailloux.

On a marché dans l’allée.

On a rigolé en faisant le train.

On a chanté, on a dansé.

Quand papa et maman ont cherché une nounou, ils pensaient sûrement que tu serais la seule et l’unique de ma vie. Mais aujourd’hui, nous allons vivre ailleurs et je laisse ma place à un autre petit garçon, qui je l’espère passera autant de bons moments que moi chez toi. Je vais découvrir une autre nounou mais pas une autre « Nana »…

Les premiers mois d’une vie sont chargés en émotions, autant pour les parents que pour les bébés. Tu as su m’accompagner dans toutes ces découvertes, ces surprises, ces apprentissages, tout en mettant en confiance papa et maman, en leur partageant les bons moments de nos journées grâce au carnet de suivi et aux petits sms pour rassurer maman parfois (souvent !).

Même si nous partons, nous ne t’oublierons pas, c’est certain. Nous t’enverrons des nouvelles, des photos, et quand nous reviendrons dans le sud, nous viendrons te voir. J’aurais grandi mais je serai toujours ce petit garçon potelé que tu as envie de manger de bisous.

 

Papa et maman te disent MERCI. Et moi aussi…"

 

bf76fe291051302ff971cc5601f265dd