Ce week-end, je me fais la malle. Je vais rejoindre ma copinette (enfin mes copinettes, puisque dans le lot il y a Zouzou, 15 mois et Popo, la maman), et je laisse donc mes hommes pour leur premier week-end en tête à tête.

 

J’ai déjà fait l’expérience de laisser le mini quelques jours, donc à ce niveau-là, je ne m’inquiète pas pour la séparation.

 

Innovation : je le laisse seul avec papa, de vendredi soir à dimanche soir (voire lundi matin, car il sera couché quand j’arriverai dimanche je pense…)

 

Même si cela fait 17 mois maintenant que grandgars est devenu papa, il n’est jamais resté seul plus d’une journée avec minigars. Non pas qu’il n’en ait pas eu envie, mais seulement pas l’occasion.

 

papagab

 

Par contre de mon côté, j’ai passé des jours, des semaines avec juste mini en face de moi, conséquence du métier de grandgars, l’amenant à partir régulièrement.

 

Dans deux jours donc, je laisse mes hommes se découvrir, se câliner, se cajoler, s’engueuler aussi (réaliste que je suis), communiquer, pleurer (j’espère que les deux pleureront pas ensemble ^^), rigoler, se chatouiller, jouer…

 

Il ne le dit pas, mais je sais que papa appréhende un petit peu, car mini a une relation légèrement fusionnelle avec moi, étant donné que je l’ai eu avec moi durant des semaines entières depuis le déménagement. Mini aime énormément son papa, mais il lui dit facilement « ovoir » (comprenez aurevoir) quand il part au boulot… Il s’inquiète moins de son absence la journée ou le soir, et un « il est au travail » lui suffit quand il le réclame.

 

Il me tarde vendredi de retrouver mes cops, de passer du temps avec elles, entre filles, shopping, papotage et lézardage…

 

Mais il me tarde déjà dimanche soir pour faire le débrief’ avec grandgars !