Il y a 5 ans, lorsque je suis arrivée dans cette région du Sud de la France, je ne m’attendais pas à ça ; « ça » c’est ce que j’allais vivre, les étapes que j’allais franchir ici, les nouvelles choses, les désillusions, les petits et grand bonheurs qui feraient ma vie 5 ans après.

En septembre 2009 donc, lorsque nous sommes arrivés en tant que jeune couple, nous étions pacsés depuis quelques mois et nous aménagions ensemble pour la première fois réellement et ce, loin de chez nous, à environ 400 kms.

En décembre, il me demandait en mariage par une froide soirée enneigée (et quand il neige dans le Sud, c’est tout une histoire…) Nous fixions la date pour septembre 2010, « chez nous », comprenez « chez nos parents » (qui habitent à 30 kms les uns des autres, donc pratique.)

Novembre 2010, une première mission à l’étranger me fait réaliser que vivre sans toi si longtemps, c’est un défi de chaque jour, mais nous en ressortons grandis, et la vie continue.

Janvier 2011, nous décidons d’acquérir notre premier appartement. Nous emménageons en mai 2011. Quelques jours plus tard, tu dois partir rapidement pour une mission de 6 semaines. A ton retour, nous partons en vacances sur la côte ouest française… Rebelote en octobre, tu pars cette fois ci pour 4 semaines. A ton retour, de longues vacances te permettent de te reposer et de profiter enfin de notre chez nous, avec moi.

IMG_2299

C’est début 2012, qu’un soir, en brandissant la fin de ma plaquette de pilule vide, nous décidons de nous lancer dans des essais bébé. Cela nous prendra six petits (loooongs sur le moment) mois et en septembre, je t’annonce que je suis enceinte. Durant l’été qui a précédé, lasse de ne pas voir la graine arriver, j’ai profité de chaque soirée qu’il m’était donné pour faire la fête avec les copains, les amies, les connaissances, des inconnus … Ce lâcher-prise aura sûrement été salvateur et efficace puisque minigars s’est accroché à ce moment-là (entre deux verres de mojito, ipsss…).

 

En mai 2013, minigars décide de se pointer un peu avant nos 6 ans de vie à deux, et nous démarrons notre trio infernal. Nous passons au travers de la mutation, mais nous regardons les amis préparer les cartons et s’éloigner en nous laissant le Sud pour nous seuls. 

Cette année, en mars 2014, nous avons appris que nous devions partir à 700 kms d’ici, pour 2 ans, et nous quittons donc le Sud pour le Nord, ce sera la première fois pour minigars et moi, mais pas pour grandgars.

 

Je rejoins ceux mutés avant nous, au même endroit, ou pas très loin, mais je quitte l’appartement qui nous a vu mariés, qui m’a vu enceinte, qui a vu minigars aussi petit qu’un haricot, puis qui a vu ses premiers pas et ses premières bêtises mais surtout ses premiers éclats de rire… Avant, quitter un endroit me peinait un peu, mais depuis lui, depuis qu’il traverse chaque pièce et en dépose son emprunte unique, ça m’attriste vraiment.

 

Durant 5 ans, nous avons rencontré des personnes exceptionnelles, des ami(e)s, des copains(ines), des connaissances. On a aussi eu des voisins supers. On a fait des soirées de malades dans des maisons de dingues. On a profité. On a découvert la région. On a baladé, on a nagé, on a parcouru la côte.

Je ne garderai que les bons souvenirs de ces 5 années passées ici et je n’ai qu’un espoir :

que les 2 suivantes soient encore meilleures…

 

PS : Elise, si tu passes par ici, je te laisse toi, Nono et Raninou… et c’est ça qui me fait monter les larmes, saleté va ! T’as intérêt à pas changer de forfait de téléphone et à bouger tes fesses (et les leurs) dans le TGV.

tgv-paris-lyon-barcelone