Tu l’as sans doute remarqué : lorsque tu deviens parent, tu (re)deviens intéressant pour certaines personnes.

Les papis / mamies croisées à la boulangerie…

La pharmacienne…

Le buraliste…

La caissière du supermarché…

Ta vieille copine du lycée qui elle aussi a des enfants, et qui veut juste s'assurer que toi aussi, t'en chie.

Tous sont passés par là, avec un petit bébé, ils ont des souvenirs, et se projettent sur toi, toi qui arrive avec ta poussette, en sueur, après avoir descendu 4 étages en te disant « plus jamais, tu m’as entendu, plus jamais ! tu seras enfant unique, je te le dis ».

Et alors, la magie opère… leur regard dégoulinant de tendresse, leurs mots quelque peu maladroits « ouh qu’il est jouflu » (toi, évidemment, tu prends ça pour obèse, quoi mon enfant est gros, c’est ça ?? »), leur petite main effleurant ses cheveux…

Et toi pendant ce temps ...

dr house

Autre cas, plus inattendu : celui que je vis aujourd’hui.

Ce matin, je n’avais pas envie de « bien » m’habiller (lumbago power, j’avais envie d’être à l’aise). J’ai donc revêtu un jean et un super sweat  Emoi Emoi « Maman Poule ». Ce n’est pas la première fois que je le porte et j’avoue que je ne pense plus trop au message véhiculé dessus.

Mais forcément, lorsque mes collègues, que je vois tous les 36 du mois, me croisent, et ne savent pas que je fais partie de la #TeamParent, ça soulève des questions et un nouveau regard sur moi (bon ou mauvais hein, mais généralement, ceux qui posent des questions sont parent en devenir ou déjà parent).

Et j’aime bien… et là, pas question de toucher les cheveux de qui que ce soit ou de dire que je suis jouflue.

 

Et toi t'as des nouveaux pots depuis que tu es maman / papa ?