A côté des photos d'enfants, des phrases cultes, des recettes de cuisine et des sessions shopping, y'a ma vraie vie.

Ma vie d'amoureuse, de femme mariée. Mariée à un homme que j'ai choisi, mais dont je n'ai pas choisi le métier.

Ce métier qu'il me faut accepter, adopter, intégrer dans ma vie. Ma vie, faire un trait sur celle que je m'étais imaginée. Elle aurait certainement été plus calme, mais moins bien, c'est certain.

Alors pour répondre aux questions qu'on me pose, qu'on nous pose, voici quelques lignes...

oui-non-peut-etre

Non, je ne suis pas contente de déménager tous les trois matins.

Non, on ne s'y prépare jamais.

Oui, j'arrive à me faire des amis. Parfois les meilleurs.

Non, je ne suis pas une feignasse ou une fille qui aime vivre sur les alloc chômage, mais chercher/trouver un boulot tous les 3 matins, c'est usant, crois moi.

Oui, j'aimerais voir un jour un CDI. A 40 ans peut-être.

Oui, j'aurais préféré qu'il soit dans un bureau.

Non, ce n'est pas non qui gérons le déménagement global.

Si, il reste quand même du travail, ils ne font pas TOUT.

Oui, c'est à nous de trouver un logement. Et une nouvelle nounou / crèche accessoirement.

Non, je ne veux pas être femme au foyer (big up à celles qui y arrivent).

Oui, j'aimerais être plus proche de ma famille géographiquement parlant.

Oui, pour eux c'est dur aussi.

Non, Mini ne réclame pas son papa quand il n'est pas là, il comprend quand on lui parle et qu'on lui dit qu'il va au travail (longtemps), puis qu'il rentre.

Non, l'uniforme ne me fait pas fantasmer.

Oui, je m'en sors quand il n'est pas là, t'as qu'à en profiter pour venir me voir ? Mais parfois aussi, c'est dur. Pour tout le monde.

Oui, on ne sort pas beaucoup et on aime rester en famille, pour trouver un peu de stabilité dans tous ces changements.

Oui, je me suis mariée en toute connaissance de cause.

Non, je n'ai pas choisi mon mari pour son métier. Je l'accepte, c'est différent. 

 

Non, tu sais pas ce que c'est, sauf si toi aussi tu es mariée à un militaire.