Il y a quelques mois, j’ai jeté l’éponge. 

 

Mon fils a connu des périodes, trop longues à mon goût, où manger n’était pas sa priorité. Il choisissait ses moments, ses jours, ses interlocuteurs, ses aliments. 

Les repas étaient devenus pour moi un moment de grand stress, que je redoutais lorsque j’étais seule avec lui. 

Lorsqu’il allait chez une nounou, il lui arrivait de faire la même grève de la faim. 

Certains jours, il mangeait normalement avec elle. Rarement avec moi. Un peu plus avec son père ou d’autres membres de la famille. 

J’en arrivais à compter les cuillères qu’il mangeait, histoire d’être concentrée « ailleurs ». 

Par contre, il réclamait toujours un biberon de lait, matin, goûter et soir. Le midi aussi, mais je n'ai pas lâché. Il aurait pu se nourrir exclusivement de lait.

Puis, j’ai trouvé un plat qu’il a adoré (le poulet pomme de terre de chez Blédina si tu veux savoir!)

Il en a mangeait, et re-mangeait. 

J’ai retrouvé espoir, même si j’étais désolée par cette monotonie dans les repas, alors que les petits autour se nourrissaient de tout.

Un jour, il y a eu un déclic. Il a commencé à manger seul, je n’étais donc plus l’intermédiaire entre lui et son assiette même si je l’aidais. 

Autre point : j’ai jeté l’éponge. Ouais carrément. Il ne voulait pas manger ? Il ne mangeait pas. J’ai lu plusieurs fois qu’un enfant « ne se laissait pas mourir de faim ». Il avait un poids correct, il grandissait bien, il allait bien. 

Ces deux éléments ont été un déclic. Pas du jour au lendemain, mais il y a des évolutions, jusqu’à manger « normalement ».

Aujourd’hui, c’est un ogre. Je ne vais pas vous mentir, il ne mange pas de tout, mais il aime pas mal de choses, et surtout il mange aussi bien, voire encore mieux à la crèche, ce qui m’aide à être légère le soir. Il mange peu de fruits, et simplement quelques légumes, mais là aussi on progresse 

Certains repas, il mange plus que moi. 

On le prend au restaurant avec plaisir (photo ci-dessous, une bonne crèpe chocolat caramel beurre salé).

IMG_2924

Si on m’avait dit ça il y a un an, je ne l’aurais pas cru.

 

Et vous, l’alimentation, les repas, ça se passe comment ?